L’ASBL Patrimoine Ferroviaire et Tourisme (PFT) est une association créée en 1988, et dont les objectifs sont l'acquisition, la préservation et la restauration de matériel des Chemins de fer Belges. Ce matériel, entièrement restauré et entretenu par des bénévoles, appartient en propre à l'Association, ou à ses membres qui lui en confient la gestion.

Elle possède à ce jour une des plus grandes collections privées de locomotives historiques en Europe. Parmi toutes ces machines, d’impressionnantes locomotives à vapeur n’attendent qu’une chose : rouler sur Le Chemin de Fer du Bocq pour émerveiller ceux qui les croisent !  Cependant, leur remise en service par des bénévoles surmotivés et compétents de PFT demande un budget conséquent. Un appel aux dons est lancé avec le soutien du compte Fonds du Patrimoine Qualité-Village-Wallonie.

Votre don pour que faire concrètement ?

Pour remettre en ordre de marche trois locomotives à vapeur* actuellement stationnées au Musée Rétrotrain de Saint-Ghislain.

 

La locomotive « Armistice » (P8) n° 64.169

64.169

L’histoire de cette locomotive est fabuleuse. Construite en 1921 par Henschel, en Allemagne, pour le compte des Chemins de fer roumains, elle effectue toute sa carrière en Roumanie. C’est à Bacaü que le PFT la découvre pour l’acquérir en 2001…

Les locomotives « Armistice » furent cédées par l’Allemagne en vertu de la convention d’armistice de 1918. La part belge fut fixée à 2.082 unités. La locomotive de l’asbl PFT est une « Armistice » du type 64 (P8). Construites en Allemagne de 1906 à 1923, les P8 étaient connues sous le pseudonyme de « bonnes à tout faire » (traduction de « madchen für alles »), remorquant les trains semi-directs et directs légers, les omnibus et occasionnellement, des trains de marchandises légers. Sous l’occupation de 1940-1945, une grande partie de celles-ci a regagné l’Allemagne.  Sur le réseau belge, leur légendaire robustesse a permis leur circulation jusqu’au milieu des années 1960, époque qui signe la fin de la vapeur sur le rail belge.

Entre 2002 et 2007, la P8 achetée par le PFT fait l’objet d’une remise en état de marche complète aux ateliers de Cluj/Napoca. Arrivée en Belgique en mars 2007, elle réalise dix années de bons et loyaux services sur les lignes ferrées du réseau belge, mais aussi régulièrement sur le Chemin de fer du Bocq. En 2017, elle est retirée du service pour « chute de timbre », terme signifiant que sa chaudière doit recevoir une obligatoire révision décennale. Cette révision s’accompagne de plusieurs travaux au châssis et aux organes de roulement. Pour ces travaux très coûteux, le PFT a introduit une demande de subsides au Commissariat Général au Tourisme pour tenter de couvrir 60 à 80% des coûts.   

Aujourd’hui, seules six P8 sont conservées en état de marche dans le monde et celle acquise par l’asbl PFT, en 2001, est le seul témoin fonctionnel des locomotives « Armistice » en Belgique.

 

La locomotive « Knapsack » n° 3113

Knapsack

Cette locomotive-tender, construite au sein des Etablissements Krupp en 1953, a été conçue pour servir dans différents sites industriels. Très active dans divers charbonnages situés dans le bassin de la Ruhr jusqu’en 1975, elle entame une nouvelle vie l’année suivante, se consacrant désormais au remorquage de trains de voyageurs sur plusieurs réseaux touristiques allemands. Retirée du service en 2002 pour limite de validité de sa chaudière, elle est acquise par le PFT en 2015, dans le but d’assurer des trains en traction vapeur sur le Chemin de fer du Bocq. Contrairement à la P8, cette petite locomotive est moins gourmande en énergie, personnel et temps de préparation.

Sa chaudière se trouve également en cours de révision aux Ateliers du North Norfolk Railway, au jour d’aujourd’hui.

 

La locomotive « Kriegslok » (BR52) n° 26.101

26.101

Les locomotives du type BR52 (pour « Baureihe 52 » ou  « série 52 » en Allemagne) sont plus connues sous le terme de « Kriegslok » : « locomotive de guerre ». Elles ont, en effet, été conçues  au cours de la Seconde Guerre mondiale pour les besoins de l’armée allemande, à très grande échelle… Plus de 6.200 exemplaires ! Pour arriver à ce chiffre record, les industries des pays occupés furent largement mises à contribution, dont quatre constructeurs belges. Au terme du conflit, aucune locomotive n’était sortie des chaînes belges. Cependant, bien avancées, les Chemins de fer Belges en commandèrent 100 unités pour leurs propres besoins. Elles furent désignées « type 26 » à la SNCB.

Robustes et extrêmement fiables, de conception très classique et épurée de tout accessoire non indispensable, elles ont arpenté principalement les dures lignes du sud du pays, aux profils sévères, le plus souvent en tête de longues rames de marchandises et cela, pendant près de vingt ans ! La SNCB n’en conserva malheureusement aucune…

Désireux d’inclure dans sa collection une première locomotive à vapeur, et de faire renaître en Belgique un aussi majestueux témoin du passé ferroviaire, le PFT entama en 1989 des recherches dans plusieurs pays de l’Est, où des locomotives équivalentes étaient toujours en service !

C’est ainsi qu’il porta son choix, en 1990, sur la locomotive Ty2-3554 découverte en très bon état en Haute Silésie, en Pologne. Sortie des ateliers Krauss-Maffei de München, en 1943, elle aura particulièrement voyagé : en Autriche, en Tchécoslovaquie, en URSS puis en Pologne.

Acquise par une poignée de bénévoles du PFT et confiée au PFT pour sa gestion, elle s’est faite particulièrement remarquée sur l’ensemble du réseau ferré belge, en tête de très nombreux trains spéciaux à travers tout le pays. Rattrapée par la limite de révision décennale de sa chaudière en 2006, elle est actuellement en cours de révision. Sa chaudière se trouve actuellement aux Ateliers du North Norfolk Railway (UK) pour révision et attend les fonds nécessaires pour terminer sa restauration, déjà bien avancée.

C’est AVEC VOUS que nous pourrons à nouveau faire circuler ces trois fabuleuses locomotives et rendre à la vallée du Bocq toute sa magie ferroviaire ! Merci d’avance !

Tout don de minimum 40€ est exonéré fiscalement. Chaque geste, modeste ou très généreux, aura

une importance cruciale à nos yeux !

* L’asbl PFT se réserve le droit de choisir la destination de vos dons vers l’une au l’autre des trois locomotives décrites ci-dessous et ceci, en fonction du résultat du présent appel aux dons (à verser avant le 15 décembre 2020). Par la suite, l’Asbl PFT proposera des appels ciblés sur l’une ou l’autre de ces trois locomotives.

 

Versement à réaliser avant le 15 décembre 2020 sur le compte

FONDS DU PATRIMOINE QVW (Qualité-Village-Wallonie)
Chaussée d’Argenteau 21 - 4601  Argenteau
IBAN n° BE26 088-2452679-29
COMMUNICATION : Locomotives à vapeur PFT

Vous voulez en savoir plus sur nos activités ? Vous souhaitez nous rencontrer ? Contactez-nous sans hésiter !  www.cfbocq.be / www.pfttsp.be

 

Pour votre information, tous les projets de: Qualité Village Wallonie ASBL

Octobre 2020
L Ma Me J V S D
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Agenda

samedi 07 novembre 2020
09:00 - 13:00
Musée / Museum "Rétrotrain" ouvert / open
mardi 17 novembre 2020
10:00 - 11:59
Boutique PFT à / TSP-Boetiek te Saint-Ghislain
samedi 05 décembre 2020
09:00 - 15:00
Grande bourse d’échange - Grote ruilbeurs
mardi 15 décembre 2020
10:00 - 11:59
Boutique PFT à / TSP-Boetiek te Saint-Ghislain
mardi 19 janvier 2021
10:00 - 11:59
Boutique PFT à / TSP-Boetiek te Saint-Ghislain
Aller au haut